Les réflexes archaïques (primordiaux)

Les réflexes archaïques (ou primordiaux) sont des mouvements automatiques et inconscients. Ils sont réalisés par le bébé et /ou l’enfant face à une stimulation sensorielle ou un changement de position. Au fur et à mesure que le système nerveux se forme, avec le création des connexions, les réflexes vont disparaitre. Ils permettent à l’enfant de devenir mature, avec un bon développement cérébral, de la stabilité posturale et émotionnelle. Ils ont donc le rôle de :

  •  de nous nourrir
  • de nous mouvoir
  • de nous coordonner
  • de nous protéger

Quelque fois ces réflexes restent actifs après 6 mois et font obstacle au développement, aux apprentissages, aux comportements.

On voit ainsi :

des difficultés de développement, des troubles de l’apprentissage, de l’hypersensibilité, des réponses disproportionnées au stress….

Causes possibles

  •  Les difficultés à la naissance : prématuré, césarienne, forceps…
  • Après la naissance : biberon, parc, trotteur, cosy..
  • Mauvaises postures
  • Sédentarité
  • Chocs émotionnels, psychiques ou physiques
 
Par des mouvements doux et précis issus des techniques de RMTI et MNRi, vous pouvez retrouver vos capacités, être moins dans l’hypersensibilité, plus stable émotionnellement. L’enfant va retrouver un développement normal
RMTi : est le Rhythmic Movement Training : issu de Moira Dempsey. Ayant rencontré le Dr Blomberg en 2003, elle complète alors ses études sur les réflexes archaïques, qu’elle valorisait depuis 1990, par les mouvements rythmiques. Le RMT est né en Suéde en 1970 avec Kerstin Linde. C’est un programme d’intégration des réflexes pour renforcer, instaurer, rééduquer notre posture, le système nerveux , nos sens, la mémoire, l’apprentissage, les émotions et bien sûr nos comportements.
 
MNRi : Technique neuro sensorimoteur du Dr Svetlana Masgutova ( 1989) permet de mieux intégrer les réflexes archaïques, de faciliter les apprentissages et le développement du cerveau, rééquilibrer l’émotionnel.